Communiqués Collège Lycées généraux et technologiques Non-titulaires Personnels adminsitratifs Service santé-social : AS, infirmière Vie scolaire (AED, AP, CPE...) Voie professionnelle 1er degré

 Appel des organisations syndicales 1er et 2nd degrés de Seine-Saint-Denis

 

Dès l’annonce du recours au 49.3 le samedi 29 février par le gouvernement, en plein débat parlementaire, alors que l’ensemble des organisations syndicales s’opposent à son projet, des milliers de manifestant.es sont descendus dans la rue dans tout le pays pour dire NON à ce véritable coup d’état social.

L’utilisation du 49.3 est un aveu : celui d’un gouvernement aux abois, isolé, qui a perdu la bataille de l’opinion publique après une grève d’une durée historique. Toutes les enquêtes le montrent : les deux tiers des Français.es demandent au gouvernement de retirer son texte. Les seuls à réellement le soutenir désormais sont les fonds de pension et la commission européenne. Mais le président de la République et le 1er ministre sont bien décidés à passer en force.

Pour les enseignant-es, ce ne sont pas les vagues promesses de revalorisation de Blanquer, avec ses scénarios bricolés ne servant qu’à justifier une nouvelle attaque contre nos garanties statutaires, qui vont rassurer les enseignant.es quant aux conséquences de cette réforme sur nos pensions. Chacun-e a bien compris que nous serions les grands perdants et surtout les grandes perdantes si la réforme passait.

Il y a urgence sociale et démocratique !

Les organisations syndicales 93 SNES-FSU – SNEP-FSU – SNUipp-FSU – CGT Educ’action – SNFOLC – SNUDI-FO – SNETAA-FO – SUD Education – CNT Education estiment que la réponse au coup de force du gouvernement doit être nationale et interprofessionnelle. Cela nécessite d’aller vers une convergence intersyndicale et interprofessionnelle pour la réussite du mardi 31 mars.

Les organisations syndicales appellent les collègues du département à se réunir en assemblées générales, pour discuter des modalités d’action afin de gagner le retrait du projet de loi. Elles soutiennent l’ensemble des initiatives qui concourent à la réussite de la journée du mardi 31 mars.

Les organisations syndicales 93 SNES-FSU – SNEP-FSU – SNUipp-FSU – CGT Educ’action – SNFOLC – SNUDI-FO – SNETAA-FO – SUD Education – CNT Education continuent à engager toutes leurs structures syndicales locales, dans les écoles, les circonscriptions, les établissements et les administrations à tenir des assemblées générales, des réunions de mobilisation, des tournées intersyndicales…

NON au 49.3 et au coup d’état social !
Retrait du projet de réforme des retraites par points !
Tou-tes en grève et en manifestation le Mardi 31 mars !

Communiqué intersyndical