Vie syndicale : réunions, formations...

 Relevé de décisions de la Commission exécutive de la CGT Educ’action 93 du jeudi 28 septembre 2017

 

  • Situation sociale et politique :
    -  Réussir le 10 octobre, cette journée de grève fonction publique s’inscrit dans la volonté de construire la grève dans tous les secteurs contre la politique du gouvernement. Nous devons faire le lien entre la politique dans la fonction publique, l’éducation et le code du travail.
    -  Besoins d’ancrer la grève dans notre secteur par des discussions sur les conséquences des ordonnances mais aussi besoin d’avoir un état des lieux précis de la dégradation du service public d’éducation : quels sont les manques dans nos écoles, nos établissements et nos services ? Mobilisation sur le temps long, travail d’ancrage et d’élargissement.
    -  Faire une note d’info à destination des animateurs et animatrices de section sur des éléments d’infos précis sur la situation dans l’éducation en Seine-Saint-Denis : besoin de travailler le niveau de conscience au plus près des salarié.es.
    -  Renforcer le lien avec les sections absentes lors de cette CE de rentrée.
    -  AG du 4 octobre 13h30 à BDT Bobigny classes d’accueil
    -  Rassemblement 10h du 10 octobre devant la préfecture de Bobigny sur le plan social sur les CUI.
  • Prise de position sur les violences commises par des membres de l’ALS de l’URIF CGT
    Les violences et comportements sexistes n’ont pas leur place à la CGT
    La commission exécutive de la CGT Educ’action 93 réunie le jeudi 28 septembre 2017 interpelle l’Union Départementale CGT 93 sur des violences physiques commises sur des manifestantes lors de la manifestation parisienne du 12 septembre 2017 par des militants de l’ALS de l’URIF CGT. Nous demandons des éclaircissements rapides quant à cette situation. Le 15 septembre 2017 nous avons adressé un mail à notre union départementale aujourd’hui sans réponse.
    Nous connaissons l’implication des membres de l’ALS pour la sécurisation des manifestations, nous sommes conscient.es des conditions difficiles d’exercice de ces missions militantes essentielles au bon déroulement de nos actions. Les militantes victimes de ces violences ont fini leur soirée à l’hôpital, ces faits sont extrêmement graves. Les comportements sexistes et violents n’ont pas leur place dans la CGT. Nous adressons notre solidarité aux manifestantes victimes de ces violences. Nous demandons que des mesures soient prises pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.
    Saint-Denis, le 28 septembre 2017
  • Préparation du congrès de l’UD CGT 93 du 18 au 20 octobre 2017
    Décision pour le congrès de l’UD, points à porter :
    -  Développer le lien de la CGT Educ’action 93 avec l’interpro : besoins concrets d’un lien avec les agents territoriaux qui interviennent dans les écoles, les collèges et les lycées. Exemple des rythmes scolaires, mesure qui impacte les personnels territoriaux et les personnels de l’Education nationale.
    -  Porter le débat sur la formation professionnelle dans le cadre de nos repères nationaux et fédéraux au sein de l’interpro.
    -  Porter notre éclairage sur la politique du gouvernement en matière d’éducation (notamment le bac et la question de la poursuite d’étude).
    -  Actualiser les axes revendicatifs à l’aune de la politique du gouvernement Macron
    -  « S’approprier la réforme territoriale » n’est pas une formulation acceptable : émiettement, autonomie dans le cadre libéral, accroissement des inégalités.
    -  Réflexion à avoir sur les JO : conséquences négatives pour la population (situation à La Plaine, menace de raser le lycée Cachin de St Ouen sur le site du futur village olympique…).
    -  Intervention sur l’ALS
    Mandatement :
    -  Charlotte Vanbesien (Lycée Bartholdi de St Denis), Maxime Besselièvre (Lycée Rimbaud La Courneuve), Laurence Barre (Lycée Henaff Bagnolet), Nicolas Le Roux (Lycée Cotton Montreuil), Cathy Billard (Lycée Bartholdi Saint-Denis), Jonathan Wilson (Lycée Cachin de Saint-Ouen)
    Soutien logistique : Laurent Igheroussene (Collège Wallon Aubervilliers) disponible sur une journée.
    Mise à disposition d’une candidature à la CE de l’UD :
    -  Charlotte Vanbesien (Lycée Bartholdi Saint-Denis, secrétaire académique de la CGT Educ’action Créteil et commissaire paritaire académique pour le corps des PLP).
  • Stratégie libérale versus pédagogie coopérative avec Véronique Decker, militante pédagogique et autrice de deux ouvrages : Trop classe, enseigner dans le 9-3, et L’école du peuple parus aux éditions Libertalia.
Relevé de décisions de la Commission exécutive de la CGT Educ’action 93 du jeudi 28 septembre 2017