Stagiaires, ESPE, formations

 Suppressions de postes à l’ESPE de l’académie de Créteil : mobilisation !

 

Le 11 octobre dernier, les formatrices et les formateurs des ESPE de l’académie de Créteil étaient réunis en Assemblée Générale (AG) afin de témoigner des difficultés grandissantes d’exercer leur métier dans de bonnes conditions.

Nous faisons ici écho de leurs revendications :

« (...) Ces dernières années, l’ESPE de l’académie de Créteil a perdu 135 postes de formateurs. Depuis 2012, elle a vu ses effectifs d’étudiants et de stagiaires multipliés par 5 … à moyens de formation constants.

L’ESPE n’est plus en mesure d’assurer correctement sa mission de former les étudiants et enseignants stagiaires. Le sous-effectif des formateurs, dont l’administration reconnaît elle-même qu’il s’élève à 58 postes, se traduit notamment par :

- une mise en œuvre incomplète des maquettes. Les cours et les ateliers d’analyse de pratique ne sont pas tous assurés.
- une formation dérisoire dispensée aux D.U dont beaucoup, venant de disciplines éloignées de l’école, n’ont jamais vu de classes.
- la disparition des trois visites pour tous. Les M2 n’en ont plus que deux, les DU une ou … zéro
- des effectifs d’étudiants et d’EFS pléthoriques
- un recours massif aux heures complémentaires pour les formateurs
- des secrétariats pédagogiques qui ne peuvent répondre aux besoins d’organisation, de régulation et d’écoute individuelle.

La surcharge de travail, le sentiment d’impuissance, la perte de sens du travail, se traduisent par une réelle souffrance chez nombre de formateurs, comme chez les EFS. Malgré l’engagement des formateurs de l’ESPE et des personnels administratifs, le demi-service d’enseignement est insuffisamment accompagné dans sa préparation, encadré et articulé avec la formation dispensée à l’ESPE. (…)

C’est pourquoi nous avons décidé de réclamer la création immédiate de 12 postes de formateurs et l’adoption d’un plan d’urgence pour obtenir les 58 postes dans les 5 ans. Nous réclamons aussi la création de postes administratifs, de service et d’entretien et un plan de titularisation des contractuels. (...) »

En mars dernier, la CGT Educ’Action avions déjà organisé une enquête auprès des enseignant.e.s stagiaires de l’ESPE de Livry-Gargan à propos de leurs conditions de travail et de formations.
Au travers des réponses reçues de la part des stagiaires, nous revendiquons plus que jamais aujourd’hui des transformations de la formation au sein des ESPE :
- un début des formations pédagogiques AVANT la présence devant les élèves
- un recrutement au niveau de la licence
- deux années de formation initiale rémunérées
- la mise en place de stages d’observation la première année de formations
- la mise en place de stages en responsabilités la deuxième année
- une validation des deux ans de formation au niveau master

Face aux convergences de nos revendications, la CGT Educ’Action apporte son soutien complet aux personnels des ESPE de l’académie de Créteil et s’engage à leurs côtés.
Nous relayons et participerons aux assemblées générales organisées dans les ESPE de l’académie de Créteil les jeudis 9 et 16 novembre entre 12h30 et 13h30.

Nous serons également aux côtés des formatrices et des formateurs des ESPE le jeudi 23 novembre à 13h30 pour leur manifestation devant la salle de réunion du Conseil de l’ESPE à Bonneuil, et nous appelons les étudiants des ESPE à les rejoindre massivement.