Communiqués Voie professionnelle Vie scolaire (AED, AP, CPE...) Echo des bahuts Lycées généraux et technologiques

 Communiqué des sections syndicales du lycée d’Alembert d’Aubervilliers

 

Monsieur le Recteur,

Pour la troisième fois en deux semaines, et parce que nous n’avons pas obtenu de réponse de vos services les deux premières fois, nous nous permettons de vous interpeller au sujet de la situation très problématique du lycée d’Alembert à Aubervilliers.

Depuis hier, le proviseur, M. David, remplaçant dans ses fonctions M. Orgeval en arrêt depuis octobre 2018, est lui-même de nouveau en arrêt et ce jusqu’au 12 juillet. Cette situation, qui s’ajoute aux problèmes rencontrés de façon chronique par notre établissement, met en péril la tenue des impératifs de fin d’année et l’organisation de la rentrée prochaine. Ainsi :

- Il faut réorganiser les examens du DNB pro. Des personnels doivent être convoqués pour les surveillances (alors même que de nombreuses visites de PFMP sont prévues), les élèves doivent être informés et reconvoqués ;

- En conséquence, nous ne savons pas comment vont se dérouler les procédures d’affectation et d’inscription pour les 3PP de cette année et les futures secondes et 3PP ;

- Les répartitions de services ne sont pas finalisées dans un certain nombre de disciplines ;

- Le CA qui doit permettre le vote du TRM, de la DHG, du compte financier et d’un certain nombre de projets pour l’année prochaine ne peut, en l’état actuel, pas se tenir ;

- Quatre AED doivent être recrutés ;

Cette liste, vous en avez conscience, ne saurait être exhaustive.

Aujourd’hui, nous sommes face à une équipe de direction épuisée alors même que nous ne saurions remettre en cause leur investissement, leur professionnalisme et disons-le, leur dévouement envers les élèves et les personnels de l’établissement. Notre crainte, c’est que les personnels qui tentent aujourd’hui de faire fonctionner tant bien que mal le lycée ne supportent plus la pression liée à la masse de travail à accomplir et au climat d’épuisement qui règne.

A cela s’ajoute le fait qu’à la rentrée prochaine, toute l’équipe de direction semble appelée à être renouvelée (proviseur, proviseure adjointe, DDFPT, adjoint gestionnaire). De plus, d’autres personnels clés seront remplacés pour diverses raisons : un CPE (par ailleurs en arrêt pendant trois semaines au mois de juin), une ACT (en arrêt depuis plusieurs semaines), la gardienne, quatre AED. La transition
entre les équipes est donc, vous le comprenez bien dans ces conditions, très lourdement compromise.

Encore une fois, le lycée d’Alembert est appelé à connaître une rentrée difficile de ce fait (en cinq ans, nous aurons connu quatre proviseurs, quatre DDFPT, cinq proviseurs adjoints, quatre adjoints gestionnaires).

Dans ces conditions, nous demandons à ce que Mme Barbery soit maintenue au poste de proviseure adjointe du lycée d’Alembert pour l’année scolaire 2019-2020. Ce maintien nous semble être la seule solution pour permettre une continuité entre les années scolaires et un travail efficace et serein pour préparer la rentrée prochaine.

Nous avions déjà évoqué cette demande lors de l’audience qui nous a été accordée au rectorat le mardi 26 mars (soit il y a trois mois), dans un courrier accompagné d’une pétition le 7 juin et dans un autre courrier en date du 20 juin.

Nous n’avons obtenu aucune réponse écrite de vos services suite à ces interpellations.

Devant cette absence réitérée de réponse, nous nous sentons abandonnés par l’institution que nous représentons. Nous avons alerté vos services à de nombreuses reprises, et ce depuis plusieurs années, sur les dysfonctionnements de l’établissement, nous avons continué à assurer nos missions malgré ces dysfonctionnements, et nous avons même souvent dépassé ces missions pour garantir un semblant de continuité du service public à nos élèves. Aujourd’hui, nous avons atteint un point de rupture.

Nous exigeons par ailleurs que soit nommé d’ici la fin de semaine, soit le 28 juin, un personnel d’aide à la direction pour préparer la rentrée.
Enfin, nous vous signalons que les élus au CA ont décidé de ne pas siéger au CA prévu ce soir à 18h. En effet, nous ne comprenons pas comment il pourrait se tenir sans président de séance. M. Higounet, principal adjoint du collège Diderot ne saurait être légitime pour exercer cette mission.

Au vu de ces différents éléments, par la présente, et conformément aux articles L2511-1, L2512-1 et suivants du Code du travail, nos syndicats CGT Educ’action 93, SNUEP-FSU, UNSA et Sud Education vous notifient d’un préavis de grève pour les personnels enseignants et d’éducation du lycée d’Alembert situé à Aubervilliers.

Le mouvement de protestation débutera le 1er juillet 2019 à 8h00 et pour une durée de 5 jours. Il couvrira donc la période des examens et des corrections du DNB, des inscriptions des nouveaux entrants, et de la remontée des places vacantes.

Il se reprendra la semaine de la rentrée (du 2 au 6 septembre 2019) si nous estimons, comme nous avons toutes les raisons de le croire, que les conditions minimum pour assurer l’accueil et la rentrée ne sont pas remplies.

Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part, recevez, Monsieur le Recteur, l’expression de nos salutations distinguées.

Les sections syndicales CGT Educ’action 93, SNUEP-FSU, UNSA et Sud
Education du Lycée d’Alembert

Communiqué du lycée d’Alembert d’Aubervilliers