UPE2A

 MOBILISATION POUR LES CLASSES D’ACCUEIL DU 93

 

En Seine-Saint-Denis, la Direction des Services de l’Education Nationale cherche à faire appliquer une circulaire qui induit la casse de l’enseignement adapté pour les enfants migrants.

La mobilisation

Ce jeudi 18 mai 2017, environ 200 enseignants, parents et associations ont répondu à l’appel d’un groupe d’enseignants spécialisés dans les classes d’accueil, avec l’appui d’une intersyndicale (FO, Sud, CGT, Snes).

Les revendications

Pour ces élèves, les enseignants demandent :
-  comme tous les autres élèves de France : 26h de cours par semaine au collège, toutes les matières et une classe spécifique,
-  pas d’inclusion forcée en classe ordinaire (aux enseignants d’en décider),
-  des places réservées en classe ordinaire pour éviter des classes surchargées,
-  des ouvertures de classes spécifiques suffisantes en collèges et en lycées pour accueillir les nombreux élèves en attente de scolarisation.

La poursuite de la mobilisation

Reçus pour la deuxième fois en délégation à la DSDEN, les enseignants n’ont pas obtenu de réponses satisfaisantes à leurs demandes. Ils appellent à une nouvelle date de grève le Mardi 13 Mai.

Une pétition a été mise en ligne ici