Tracts Interpro

 Public / Privé : Toutes et tous en grève le 21 septembre contre la casse du code du travail

 

Salarié-es de l’Éducation : Pourquoi se mettre en grève le 21 septembre ?

Car la solidarité existe encore dans le monde du travail et ce qui nuit aux salarié.es du PRIVE finit toujours par nuire à ceux/celles du PUBLIC comme nous l’avons déjà connu pour les retraites !

Car ce sont les mêmes logiques qui ont guidé la réforme du collège : individualisation des parcours, casse des cadres collectifs, mise en concurrence systématique des individus, valorisation du management au sein du système scolaire.

Car ce sont les mêmes logiques qui conduisent l’Éducation nationale à être le premier employeur de précaires en France et à favoriser toujours plus les contrats de travail dérogatoires au code du travail et au statut de la fonction publique.

Car ce sont les mêmes logiques qui amplifient la territorialisation en renvoyant l’organisation des rythmes scolaires aux mairies, en ne remettant pas en cause les décrets Peillon-Hamon et en cassant les cadres nationaux.

Petit florilège des mesures gouvernementales prises cet été !

- Hausse de la CSG qui touche actifs-retraité.es et gel du point d’indice dans la fonction publique = perte de salaire !

- Attaques contre la jeunesse : baisse des APL de 5 euros par mois, sélection à l’entrée de l’université…

- Restauration du jour de carence à compter du 1er janvier 2018 pour tous les fonctionnaires.

- Suppression brutale des contrats aidés.

Les attaques à venir ?
- 120.000 fonctionnaires que le gouvernement prévoit de supprimer.
- Contre-réforme des retraites, de l’assurance chômage, de la protection sociale…

Tract CGT Educ’action grève 21 septembre
Déclaration unitaire intersyndicale 93