Guides et dossier Non-titulaires

 #balancetonrectorat : chronique de la précarité dans l’académie de Créteil

 

Depuis quelques années, à chaque rentrée, le service de gestion des personnels non-titulaires de l’académie de Créteil (la DPE 2) compte nombre de postes vacants et nombre de collègues non formées et précaires.

Compte tenu de la volonté du Rectorat, de réduire d’année en année le nombre des CDD d’un an, comptant sur une arrivée massive de stagiaires et néo-titulaires, le service est débordé, ce qui engendre, comme à chaque fois, des difficultés dans les affectations, les renouvellements de contrats, le versement des salaires et l’envoi des attestations employeurs !

En septembre, comme à chaque rentrée, dans de nombreux collèges et lycées, nombre d’enseignant.es manquaient ! Comme à chaque rentrée, les collègues étaient dans la tourmente ! Certain.es le sont toujours !

Morceaux choisis de précarité.
[Les initiales des prénoms ont été modifiées]

#balancetonrectorat : les témoignages

Il faut mettre fi n d’urgence à ce traitement inique : il est urgent d’en venir à une situation d’émission de contrats à l’année dès juillet pour la totalité des collègues, sur zones départementales comme les TZR, tant pour les agent.es d’enseignement, d’éducation et psyEN que pour les administratifs.tives.

Nous exigeons d’autre part :

- le maintien des Commissions Consultatives Paritaires de suivi de carrière des collègues et notamment l’examen de tous les non-renouvellements avec la fin des avis des chefs d’établissement, la mise en place d’une CCP d’affectation pour en terminer avec l’opacité

- la mise en place de contrats de 3 ans minimum comme cela se fait déjà sur d’autres Académies ou dans le privé

- des CDI pour les disciplines aux besoins pérennes

- plus généralement la TITULARISATION de l’ensemble des agent.es non-titulaires et ce sans condition de concours ni de nationalité

- plus de personnels administratifs au service de la DPE2 (chargé de la gestion des personnels et des payes des contractuels)

- la revalorisation des salaires des personnels administratifs contractuels et l’application d’une grille de salaires correspondant aux tâches confiées, à l’ancienneté et au diplôme comme pour les enseignants.