Echo des bahuts Collège

 Lettre à Jean Michel Blanquer du collège Michelet de Saint-Ouen

 

Au collège Michelet de Saint-Ouen collège Michelet, 80% des enseignant.e.s sont en grève reconductible depuis le 5.

Ils adressent cette lettre au ministre, recteur, et l’IA

Personnel mobilisé du collège Jules Michelet
145, rue du Docteur Bauer
93400 Saint-Ouen
Monsieur le Ministre Jean-Michel Blanquer
Ministre de l’Éducation nationale
s/c de Monsieur le Recteur
s/c de Monsieur l’Inspecteur d’Académie
s/c de Madame la Principale

Le 12/12/2019

Objet : Opposition à la réforme des retraites

Monsieur,

Nous, personnel du collège Michelet de Saint-Ouen, sommes majoritairement en grève. Nous nous opposons à la réforme des retraites telle qu’elle est proposée par le gouvernement. Nous refusons une réforme injuste qui fragilise tous les métiers en substituant à un système solidaire un système individualiste.

Tout le monde s’accorde sur le fait que les enseignants seront les grands perdants du nouveau mode de calcul des pensions de retraite. Malgré les précisions apportées par le Premier Ministre devant le Conseil économique social et environnemental, nous sommes toujours très inquiet-e-s. Apparemment, une revalorisation des salaires des enseignants s’imposerait. Nous craignons et refusons que cette revalorisation soit soumise à conditions. Nous n’accepterons ni augmentation du temps de travail, ni ajout de nouvelles missions.

Confronté-e-s à des conditions de travail toujours plus difficiles, à un manque de personnel, et avec un nombre d’inscrits au concours historiquement faible, ce projet de réforme est un nouveau coup porté à la profession déjà particulièrement éprouvée par un manque de considération certain. Comment attirer de nouveaux personnels dans ces conditions et assurer notre mission, la réussite de tous les élèves ?

Nous, personnel de l’Éducation nationale, réaffirmons notre attachement au service public d’éducation.

Le personnel mobilisé du collège Michelet