Tracts Interpro

 Semaine de mobilisation générale !

 

La CGT Educ’action a déposé un préavis de grève jusqu’aux vacances de Noël et appelle les personnels à se joindre aux mobilisations lycéennes en cours.
Plusieurs rendez-vous :
- mardi 11 décembre : manifestation étudiante et lycéenne, départ de la Place Saint-Michel à 12h.
- vendredi 14 décembre : manifestation interprofessionnelle, départ 12h30 de la Place de la République.

Tract 14 décembre
  • ENSEMBLE, CONSTRUISONS le RAPPORT de FORCES POUR EXIGER dans la Fonction publique
    - hausse du point d’indice
    - augmentation immédiate de 400€ pour tou·tes
    - aucun salaire inférieur à 1800€ nets
    - abrogation du PPCR et du RIFSEEP (rémunération au mérite)
    - abrogation du jour de carence
    - maintien de la retraite par répartition, basée sur le salaire socialisé (les cotisations)
    - retraite à plein traitement (75% des 6 derniers mois) à 60 ans et/ou 37,5 années de cotisation
    - fin de la CSG qui transfère le financement de la sécurité sociale par le salaire vers l’impôt
  • Exigeons des investissements pour l’École :
    - baisse des effectifs dans toutes les classes
    - des personnels en nombre : 1 Aed/ 75 élèves (1/50 en Éducation prioritaire) et 1 CPE/ 250 élèves (1 minimum en éducation prioritaire )
    - une carte de l’Éducation prioritaire établie sur des critères objectifs et partagés par les personnels incluant les lycées
    - des moyens à la hauteur des besoins en éducation prioritaire pour donner plus à celle et ceux qui ont moins
    - abandon de la réforme territoriale et de la fusion des académies
    - diminution du temps de service de l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale
    - financement des services publics et leur extension en taxant le capital
    - titularisation de l’ensemble des non-titulaires sans condition de concours ni de nationalité.
    Tracts précaires 14 décembre
  • Exigeons une École émancipatrice :
    - Retrait des réformes Blanquer des lycées généraux, technologiques et de la voie professionnelle
    - Abrogation de la loi ORE et fin de la sélection à l’entrée de l’université
    - Gratuité des inscriptions à l’Université
    - Ouverture de concertation avec les personnels pour une École rompant avec la reproduction sociale
    - Collège unique réellement démocratique
    - Lycée unique et polytechnique assurant à toutes et tous un enseignement général et professionnel
    Ensemble, exigeons la fondation d’une École actrice de la transformation sociale assurant la construction collective d’une culture commune.
    Tract Fédération Education Recherche et Culture 14 décembre
    Tract salaires CGT