Guides et dossier Non-titulaires

 Voeux et avis pour les non-titulaires du 2nd degré

 

La validation des vœux et avis chefs d’établissement est à faire sur le portail ARENA du Mardi 12 avril au Dimanche 8 mai 2022 minuit.

Comment valider/modifier ses vœux et consulter l’avis des chefs d’établissement ?

Les connexions s’effectuent via le lien suivant : Application ARENA : https://externet.ac-creteil.fr/
Choisir la rubrique : « Gestion des personnels »
Ensuite dans la sous rubrique « Applications locales de gestion des personnels » clique sur :
« Gestion des personnels » > ARCOVAL – Accusés de réception des vœux d’affectation (agents contractuels)
Pour valider ou modifier ses vœux :
Sur la gauche, choisir le menu « Vœux » > puis « Affectations » :
Tes vœux apparaissent. En-dessous, un encart Modification des vœux (si besoin, saisis tes remarques) tu peux proposer des vœux correctifs ou saisir toute remarque que tu jugeras utile concernant ta situation ou ton dossier.
Afin de finir ta validation, coche la case □ « Je déclare, avoir pris connaissance... » Puis clique sur le bouton « Enregistrer ».

Pour consulter l’avis de la ou du chef.fe d’établissement :
Aller sur le Menu « Avis » :
Sur la droite de l’écran, clique sur « Saisir/modifier » : Tu as accès à l’avis de reconduction ainsi qu’à l’intégralité du commentaire formulé par le chef d’établissement.

Comment contester un avis défavorable du chef d’établissement ?

En cas d’avis défavorable, Il est nécessaire de faire valoir tes droits, la CGT t’invite à suivre la démarche (2 étapes) ci-dessous :

1- Via l’interface du serveur dans la partie réservé à cet effet (voir ci-dessous), conteste l’avis défavorable sur les aspects qui te sont reprochés.
Aller sur le Menu « Avis » :
Sur la droite de l’écran, clique sur « Saisir/modifier » : tu as accès à l’avis de reconduction ainsi qu’à l’intégralité du commentaire formulés par le chef d’établissement.
Saisis ta contestation dans la partie « remarques » en argumentant de façon explicite puis, coche la case □ « Je déclare, avoir pris connaissance... » Puis clique sur le bouton « Enregistrer ».
Selon la circulaire, il est possible de télécharger ta lettre de contestation en PDF adressée au recteur sous-couvert du chef d’établissement sur l’application ARCOVAL.

Ensuite tu passes à l’étape 2.

2- Par courrier en Lettre recommandé avec accusé de réception adressé au Recteur de l’académie de Créteil, M. Auverlot Daniel sous couvert du ou de la chef DPE2 et du chef d’établissement (Établissement d’affectation)
Ta lettre doit être daté et signé (Nom, Prénom et paraphe)
Ton recours gracieux de contestation doit être motivé et le plus explicite possible. Ton argumentaire doit récuser uniquement les aspects qui te sont reprochés.

Pour tous les avis défavorables à la reconduction, un courriel faisant suite à vos saisies sera envoyé aux chefs d’établissements du vendredi 11 mai au dimanche 15 mai pour une deuxième validation.
Les chefs d’établissement auront la possibilité de modifier leur avis défavorable. N’hésite pas à contacter si possible ton chef d’établissement pour lui demander de changer son avis défavorable.

- si tu n’as pas pu te connecter à LILMAC en mars pour formuler des vœux d’affectation : un vœu "tout poste dans l’académie" t’as été attribué par défaut (voir circulaire 2020-031). Tu dois te connecter à la plateforme ARCOVAL afin d’en demander la correction ; Toutefois tu peux, lors de la phase 2 d’Arcoval (du 12/04 au 08/05, comme indiqué dans la circulaire) de consultation de l’avis du chef d’établissement, saisir tes vœux dans l’encart "remarque" de l’application Arcoval

- si tu relèves une erreur ou une incohérence dans ton dossier (quelle qu’elle soit) : précise le problème ou la correction dans l’encart prévu à cet effet (onglet Vœux > Affectation > Remarques) ;

- si tu rencontres des problèmes techniques : retente la connexion plus tard ; si le problème persiste, adresse-toi uniquement aux services informatiques via ticket PASS. Il sera traité immédiatement. Ne pas doubler ton ticket d’un mail ;

- si tu ne connais pas tes identifiants : adresse-toi à ton établissement ;

- L’enregistrement de tes saisies aura valeur de signature ;

- L’accès à la lecture à l’avis de demande de maintien n’est plus possible, aussi, il est préférable de s’adresser à ton chef.fe d’établissement en cas de doute.

L’analyse de la CGT Educ’Action

Les avis défavorables sont un point important dans la procédure des vœux contractuels. Ils déterminent de façon arbitraire le renouvellement ou pas de l’agent non titulaire.

Chaque année par suite d’un avis défavorable plus d’une centaine de nos collègues non titulaires se retrouvent privé.es d’emploi à la rentrée.

La CGT Educ’Action s’élève contre cette mesure arbitraire où l’opacité règne, le rectorat devrait s’atteler à mieux former plutôt qu’à sanctionner ses agents.

Notre académie fait fi des conditions d’affectation, elle gère un personnel précaire affecté sur des postes dont la conditions de travail ne sont guère faciles : Affecté.es sur des classes dont personnes ne veut, affecté.es sur 2 voire 3 établissements, affecté.es sur des établissement sans PV d’installation et/ou de contrat signé au préalable…

Bref vous l’avez bien compris pour seul boussole la « débrouillardise » des agents non titulaires pour s’intégrer rapidement au sein de l’établissement.

Enfin, autre aspect non des moindres ; un chef d’établissement hormis les Obligations Réglementaires de Service (ORS) n’est pas en mesure d’évaluer les compétences pédagogiques des enseignant.es, CPE et Psy-En contractuels de notre académie.

La CGT Educ’Action exige la fin des avis des chef d’établissement, mesure inique et anxiogène qui laisse planer une menace de non-renouvellement sur l’avenir déjà incertain des non titulaires, qu’en est-il de la bienveillance de notre recteur qui envoie des agents peu voire pas formé.es devant des élèves ?

En cas d’avis défavorable, ne restez pas isolé.e, contactez votre syndicat département, nous pouvons vous apporter un suivi, un accompagnement lors de la rédaction de votre lettre de contestation et une défense de votre situation lors d’une audience avec les instances du rectorat.

Un.e non titulaire n’est pas sans droit, ensemble, exigeons un traitement juste et digne des personnels non titulaires de l’académie de Créteil !