Communiqués Echo des bahuts 1er degré

 École de la confiance, parents Bagnoletais en désespérance

 

Ce matin du vendredi 29 mars 2019, les parents d’élèves des écoles maternelle et élémentaire Jean Jaurès à Bagnolet ont mené une occupation des lieux de 9h à 9h30 afin de dénoncer la loi Blanquer et les inévitables dégâts qu’elle va engendrer. Le maire de la ville Monsieur Tony Di Martino est venu en soutien.

- Les parents refusent que les écoles deviennent des établissements Publics des Savoirs Fondamentaux alors qu’il n’y a eu aucune concertation pour cela. Ils veulent que les écoles restent à taille humaine et sont opposés à la disparition des postes de directeurs-rices. Aucun transfert de responsabilité auprès d’un principal adjoint de collège ne saura palier l’absence au quotidien du travail mené par les directeurs-rices.
- Ils refusent que les villes financent la scolarisation des élèves dans le privé à partir de 3 ans alors même que les communes doivent faire face à de plus en plus de restrictions budgétaires. Ils dénoncent l’inégalité territoriale que cela engendrerait.
- Ils refusent aussi que l’Etat ne soit plus dans l’obligation d’accueillir au plus près de leur domicile les élèves puisque la carte scolaire sera modifiée et sont opposés au recrutement d’étudiants dès la deuxième année de licence à qui seront confiées des missions d’enseignement en responsabilité de classe.

- Ils indiquent refuser la médiocrité pour leurs enfants et être prêts à se mobiliser sans relâche afin que cette loi soit supprimée. Ils sont déterminés.

- Les parents d’élèves se joindront à la manifestation nationale du samedi 30 mars 2019 et partiront à 13h de la mairie de Bagnolet.

- Une journée de grève est prévue le 4 avril 2019 , et le collectif de parents apporte son soutien aux enseignants.